Faciliter les trajets entre territoires urbains et ruraux

octobre, 2018

Les déplacements entre communes rurales et urbaines peuvent être améliorés grâce aux nouveaux services de coordination. Ces derniers contribuent notamment à simplifier la mise en réseau, avec pour conséquence, par exemple, un partage des trajets quotidiens qui diminue la pression exercée sur les voiries aux heures de pointe.

De quoi parle-t-on ?

Traditionnellement, les transports collectifs (bus, tram...) s'opposent aux modes individuels (2 roues, voiture...). Les premiers sont organisés par la collectivité. Les seconds appartiennent aux particuliers.
Cette vision est trompeuse : il existe de nombreuses autres façons d'organiser les déplacements.

Une diversité d'acteurs

En premier lieu, la collectivité peut faciliter la mise en oeuvre d'un service de transport individuel. A contrario, les particuliers organisent eux-mêmes les trajets de plusieurs personnes. Enfin, les entreprises, les établissement scolaires ou médicaux administrent eux aussi leurs déplacements. L'intérêt Ces situations très variées offrent donc de nombreuses alternatives pour se déplacer en milieu rural et urbain, avec, à la clé :

  1. des trajets facilités,
  2. des coûts répartis entre différents acteurs,
  3. une plus grande efficacité des systèmes de transport.
Faciliter les trajets entre territoires urbains et ruraux