MOBILITÉS RÉSIDENTIELLES : LE GRAND REIMS ATTIRE LES JEUNES

février, 2018

Depuis 2011, la méthode de collecte du recensement de population de l'INSEE concernant la déclaration de commune de résidence a changé. Contrairement à 2008, l’indication d’ancienne commune de résidence ne se fait plus cinq ans, mais un an auparavant. Ce changement nous amène donc à reconsidérer notre approche concernant les migrations résidentielles du Grand Reims, d’autant plus que sa population est fortement repartie à la hausse au cours de la dernière période intercensitaire (cf. graphique). L'objet de la présente note va nous permettre de mieux cerner les ressorts de ce phénomène en répondant à une série de questions. Combien de  nouveaux ménages s'installent sur le Grand Reims ? Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Comment s'opèrents les flux résidentiels internes au Grand Reims ? Quels sont les atouts de la métropole rémoise en matière d'attractivité ?

MOBILITÉS RÉSIDENTIELLES : LE GRAND REIMS ATTIRE LES JEUNES