Note de tendance n°1 - Le covoiturage

mars, 2015

Objet :

Grâce aux outils numériques, les usagers connectés à internet ont la possibilité d’organiser eux-mêmes leurs mobilités à leur(s) échelle(s). Ils peuvent s’appuyer sur des offres préexistantes  (transports en commun, réseaux routiers… ) et sur des offres créées de toute pièce pour répondre à leurs besoins spécifiques (covoiturage, autopartage, autostop solidaire, location de voitures entre particuliers…).

Cette évolution semble être un terreau fertile à la pratique du covoiturage. Cependant, au-delà des chiffres nationaux ou des études souvent spécifiques, il est difficile de réellement appréhender cette pratique localement.

Cette note a pour ambition de dresser un portrait du covoiturage à travers d’une part les résultats des études déjà produites sur le sujet et d’autre part en mesurant le nombre réels de covoitureurs « au départ de », « passant par » ou « à destination » de Reims.

Méthodologie :

Les résultats présentés dans ce document sont tirés d’une enquête menée du 16 juillet 2014 au 31 octobre 2014, à partir des informations disponibles sur le site : covoiturage.fr. Les autres sites de covoiturage nationaux étant sensiblement moins fréquentés au moment de l’enquête (de l’ordre de 1 pour 100).
L’objectif est d’estimer le nombre de covoitureurs quotidiens « en lien » avec Reims sur une journée (de 00h à minuit). « En lien avec Reims » signifie « au départ de Reims », ou bien « à destination de Reims », ou enfin « faisant étape » à Reims.
A noter que seuls les covoiturages en lien avec la ville de Reims ont été comptabilisés. Pour des raisons uniquement liées à la qualité des données disponibles, les covoiturages en lien avec les communes de l’agglomération ou du pays rémois n’ont pas été recensés.