Observatoire du commerce n°1

mars, 2013

Le développement de l’offre commerciale sur le bassin rémois, les nouvelles exigences fixées par le Grenelle 2 en matière d’aménagement commercial, l’évolution démographique ainsi que les nouveaux modes de consommation ont profondément bouleversé l’organisation et l’armature commerciales. Les acteurs et les observateurs du commerce partagent et s’accordent sur certaines évolutions du commerce: regain des espaces ruraux et des centres-villes, étalement du commerce périphérique dans les zones périurbaines. Mais qu’en est-il sur notre territoire ? Observons-nous les mêmes tendances ? Afin d’appréhender ces changements, et analyser les dynamiques commerciales, le recours à des outils d’observation apparaît indispensable pour approfondir et partager la connaissance du commerce ainsi qu’amorcer la réflexion sur la mise en oeuvre du document d’aménagement commercial (DAC). Fort de ce constat, il a été décidé de mettre en place un observatoire du commerce permettant d’une part d’observer le commerce et d’analyser ses dynamiques d’évolutions et d’autre part d’observer les tendances commerciales afin d’anticiper les nouveaux comportements de consommation et les mutations de l’appareil commercial. Cette présente édition de l’observatoire du commerce, dont l’objectif est de partager avec l’ensemble des acteurs une connaissance approfondie du commerce, porte sur le grand commerce à l’échelle du bassin rémois. L’arrivée de grandes enseignes d’attractivité régionale et le développement de nouveaux concepts dédiés notamment à l’équipement de la maison participe à la métropolisation de l’agglomération rémoise en induisant un élargissement de sa zone de chalandise et en participant au renforcement de son offre commerciale. Le développement du grand commerce sur le bassin rémois induit une réorganisation de l’offre commerciale qui se traduit par l’apparition de nouvelles polarités commerciales, le renforcement de l’offre de certaines zones commerciales existantes et par le transfert d’enseignes d’une zone à une autre. Il s’agit à travers cette publication de mieux connaître l’offre commerciale de plus de 300 m² tant par son nombre, sa composition que sa localisation mais aussi de se rendre compte et d’analyser les dynamiques commerciales observées. Cette publication permettra également de mettre à disposition de tous les acteurs du commerce des données chiffrées et cartographiées.

Observatoire du commerce n°1