Observatoire de l'habitat n°4

février, 2012

Cette première édition de l’observatoire de l’habitat, dont l’objectif est de partager avec l’ensemble du territoire une connaissance approfondie du marché local du logement, porte sur le parc à caractère privé dans l’aire du SCoT2R. Une meilleure appréhension du parc privé constitue un enjeu fondamental pour la mise en oeuvre des politiques de l’habitat, que ce soit à l’échelle de l’agglomération ou du Pays rémois. Le parc de l’agglomération rémoise est caractérisé par un fort taux de logements sociaux (40%). Le parc privé, quant à lui, est connu par défaut, alors même qu’il représente près de 60% du parc total de l’agglomération et 80% de celui du secteur rural. C’est ce qu’ont fait émerger les différentes études menées récemment, telles que les diagnostics du Programme Local de l’Habitat (PLH) et de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH). Dans un contexte de refonte du PLH de l’agglomération rémoise pour la période 2012- 2017, de la mise en place d’une OPAH, ainsi que de la baisse des aides de l’Etat en matière de logements aidés, le parc privé et sa situation réelle sont au centre des préoccupations actuelles. Il s’agit, à travers cette publication, de mieux connaître le parc privé, tant par sa composition que par sa localisation, son dynamisme, mais aussi les prix qui y sont pratiqués. Ce tour d’horizon permettra de savoir dans quelle mesure les grands projets territoriaux peuvent s’appuyer sur son développement, afin de répondre aux objectifs du PLH (1 200 logements neufs par an), d’être en capacité d’accueillir, comme le prévoit le Grand Projet Urbain Reims 2020, 20 000 habitants supplémentaires à l’horizon 2020, et aussi de réhabiliter une grande partie de notre patrimoine bâti par le biais d’une OPAH.

Observatoire de l'habitat n°4