Note de tendance n°1 - Le covoiturage

mars, 2015

Objet :

Grâce aux outils numériques, les usagers connectés à internet ont la possibilité d’organiser eux-mêmes leurs mobilités à leur(s) échelle(s). Ils peuvent s’appuyer sur des offres préexistantes  (transports en commun, réseaux routiers… ) et sur des offres créées de toute pièce pour répondre à leurs besoins spécifiques (covoiturage, autopartage, autostop solidaire, location de voitures entre particuliers…).

Observatoire de l'habitat n°3 - Etat des lieux du logement social dans le SCoT

février, 2015
Observatoire de l'habitat n°3

Cette troisième édition de l’observatoire de l’habitat, dont l’objectif est de partager avec l’ensemble du territoire une connaissance approfondie du marché local du logement, porte sur le parc à caractère social dans l’aire du SCoT2R. Une meilleure appréhension des forces en présence constitue un enjeu fondamental pour la mise en oeuvre des politiques de l’habitat, que ce soit à l’échelle de l’agglomération, du Pays rémois, voire au-delà.

Stat'Info n°7 - Région ALCA : Cartographie des emplois

janvier, 2015
Stat'Info n°7 - Région ALCA : Cartographie des emplois

L’approche menée dans cette étude tend à s’affranchir de la division des activités économiques par entreprise ou établissement, pour s’intéresser aux fonctions à proprement parlé des emplois occupés par les actifs. Si la déclinaison en trois secteurs d’activités de Colin Clark, ne parvient plus aujourd’hui, à caractériser l’économie d’un territoire, la diversité des emplois occupés au sein d’un même établissement témoigne du caractère transversal et pluridisciplinaire de ces établissements.

Observatoire de l'habitat n°2 - Le locatif privé à Reims

décembre, 2014
Observatoire de l'habitat n°2 - Le locatif privé à Reims

Après l’Observatoire Habitat du marché privé en février 2012, l’Agence d’Urbanisme Développement et Prospective de la Région de Reims a décidé de recentrer l’analyse de cette seconde édition sur le locatif privé par le biais d’une enquête de quatre mois sur les biens proposés à la location, dont la méthodologie est plus amplement explicitée ci-après.

Pages