Mobilités

Modes de vie et Mobilités : Déplacements des CSP

novembre, 2017
Mobilités des CSP

En s'appuyant sur le territoire du Grand Reims, l'analyse montre que les choix de vie des actifs diffèrent en fonction des catégories socio-professionnelles, notamment en ce qui concerne l'éloignement entre les lieux de résidences et d'emplois. Ainsi, les trajets domicile-travail de proximité sont davantage le fait des ouvriers et des employés : leurs déplacements ont plus souvent lieu au sein de leur pôle de résidence. Au contraire, les déplacements des professions intermédiaires sont polarisés vers le coeur urbain, tout secteur confondu.

Note de tendance n°1 - Le covoiturage

mars, 2015

Objet :

Grâce aux outils numériques, les usagers connectés à internet ont la possibilité d’organiser eux-mêmes leurs mobilités à leur(s) échelle(s). Ils peuvent s’appuyer sur des offres préexistantes  (transports en commun, réseaux routiers… ) et sur des offres créées de toute pièce pour répondre à leurs besoins spécifiques (covoiturage, autopartage, autostop solidaire, location de voitures entre particuliers…).

Stat'Info n°4 - Les mobilités du G10

juin, 2013
Stat'Info n°4 - Les mobilités du G10

Le G10 est un espace de coopération métropolitain dont les frontières ont été naturellement définies par les usages de ceux qui y vivent. Il est aussi un corps perméable, traversé, choisi, quitté, réinvesti par des habitants qui vont et viennent, déménagent, emménagent, travaillent, se forment. Tel qu’il est présenté ici, l’examen des déplacements de population qui ont le G10 pour origine ou pour destination nous renseigne sur l’orientation et la densité des flux, l’attractivité du territoire, les espaces de redéploiement, la réciprocité des échanges.

Observatoire des mobilités n°1

juillet, 2013
Observatoire des mobilités n°1

L’habitant est à la source des politiques d’aménagement du territoire ; il définit l’espace par la manière dont il l’occupe, dont il le parcourt ; il s’approprie donc son environnement par ses usages et ses modes de vie. La mobilité traduit l’appropriation de l’espace. Les déplacements effectués sont une mesure possible de l’attractivité d’un territoire. C’est par le confort, la rapidité et la qualité de ces déplacements que l’on peut appréhender la performance de l’aménagement du territoire.